Galerie Maria Lund


sans titre 2 (photo de la Palette), ed. 7
photographie - lambda print
60 cm x 60 cm - 2011

Avec ses installations, un large caisson rempli de poudre de plâtre animée par une machine à vapeur et une lumière incandescente, Chung Kwang-Hwa (né à Séoul en Corée du Sud en 1974) décrit les processus du souvenir et de l'oubli, des flux de vie et de mémoire permanents et immaitrisables. Dans la masse du plâtre où se lovent des « voitures-souvenirs », se creusent des vallées et des montagnes, des lacs et des déserts en constante évolution, sur lesquels planent des vapeurs brumeuses. Ainsi se modélise le fonctionnement de notre mémoire, où le temps et les impulsions de la vie provoquent une construction et une décomposition incessantes du paysage de nos souvenirs.
Par un travail parallèle de photographie l'artiste tente de capturer l'instant, afin que l'image génère à son tour le souvenir, rende compte de ce qui nous échappe, saisisse l'insaisissable, le fil d'une pensée.
Depuis 2005, Chung Kwang-Hwa a participé à de nombreuses expositions collectives en Europe et en Corée du Sud, ainsi qu'à la foire Art Karlsruhe et Cologne en 2012. Tiens ! J'ai retrouvé ma voiture, sélectionnée par le Mois de la photo Off 2012, est sa première exposition personnelle en France.