Galerie Maria Lund


sans titre
charbon de bois, pigments et papier Hanji
41 x 61 cm - 2015

Lee Jin Woo (né en 1959 en Corée du Sud) construit ses œuvres en superposant des feuilles de papier traditionnel coréen, le Hanji. Sur ce papier diaphane, il dessine, peint, et dépose de la matière (pigments, encre de Chine, charbon de bois, terre etc.). Puis il recouvre et enterre son travail d'une nouvelle feuille, et recommence le processus de multiples fois... Le résultat final a la forme d'un tableau, un tableau entre deux et trois dimensions dont la surface cache d'autres images, d'autres couleurs, d'autres humeurs ensevelies dans les fibres du papier comme des strates de temps, de mémoire ou de rêve. Les éléments apparaissent parfois en transparence, et le regard se déplace dans un aller-retour entre surface et profondeur, passant d'un point de vue à un autre. Il se dégage du travail de l'artiste un sentiment de calme, de temps arrêté. Comme une invitation à la contemplation.