Galerie Maria Lund


sans titre
acrylique sur toile
101 x 101 cm - 2011

Dans l'œuvre de Madhat Kakei (né en 1954 en Irak), réalité et abstraction se côtoient. Il travaille en épaisses couches de couleurs qu'il fait déborder de la toile, témoignant de son processus d'élaboration tout en la faisant entrer dans la troisième dimension. La peinture appliquée au couteau permet de découvrir sur la surface les couches inférieures tout en créant des jeux de transparence et de profondeur. Nous sommes devant des peintures-sculptures.
Qu'il s'agisse de petits formats intimistes ou de grandes toiles, de couleurs intenses ou sombres, il y a des reflets de lumière, des traces ... un monde de matière et de couleurs.
Madhat Kakei n'est nullement dans un refus de l'image ou dans une quête de l'impersonnel, il exprime quelque chose de fondamental à la vie de l'être humain, dans ses paysages-paysages et ses paysages intérieurs, où se rencontrent le matériel et l'immatériel, l'obscurité de la terre et la luminosité du ciel.
La Galerie Maria Lund a accueilli 2 expositions personnelles de l'artiste, en 2005 et 2007. Depuis vingt ans, il expose régulièrement au Japon et dans les pays nordiques (en 2006, l'Académie des Beaux-Arts de Stockholm a organisé une exposition rétrospective de son oeuvre).