Galerie Maria Lund


vue 1
fusain sur papier et huile sur toile
- 2016

Univers décalé, surréel, quotidien revisité, poésie extrême et humour sous-jacent... L’œuvre de Peter Martensen (né au Danemark en 1953) offre un éventail de thèmes qu'il puise dans ses propres préoccupations et fascinations. 

Ici l’être humain est au centre, mais il est le plus souvent exempt de son individualité – une forme de figure neutre qui invite à la projection propre du spectateur. L’artiste cherche une narration ouverte à de multiples interprétations.

Si la forme reste classique, avec cette distance que peut imposer une peinture figurative très maîtrisée, le semblant de retenue et de neutralité des sujets provoque des sentiments forts. Il en résulte un univers puissant, inspiré par la photographie, le cinéma, la musique et le spectacle vivant dont l’artiste a tiré une certaine théâtralité. Les situations présentées – familières, attendrissantes, absurdes ou surréalistes - attirent le spectateur et l’invitent au jeu fertile des associations et, in fine, à la réflexion sur la condition humaine.